> EAU / ASSAINISSEMENT
> SERVICES TECHNIQUES

> DEMANDE DE RACCORDEMENT

FORMALITES
Pour toute demande de raccordement en Eau ou en Assainissement un Formulaire de raccordement doit être rempli par le propriétaire.
Il vous est demandé de ne remplir que la partie « renseignement client ».
Il faudra également joindre un plan de localisation de la parcelle à raccorder. Une fois renseigné et signé, ce formulaire est à envoyer aux adresses suivantes : jbinot@cuers.fr et cmenard@cuers.fr
Il peut également être directement déposé au service eaux et assainissement à l’hôtel de ville. Après validation par M. Le Maire, la SUEZ, gestionnaire des réseaux d’eau et d’assainissement, prend alors rendez-vous afin qu’elle puisse établir un devis relatif aux travaux.
Formulaire à télécharger ci-dessous.

PARTICIPATION FINANCIERE A L’ASSAINISSEMENT COLLECTIF
Le principe :
Pour les logements raccordés ou raccordables au réseau d’assainissement public, la demande de raccordement peut donner lieu au paiement d’une participation dite Participation Financière à l’Assainissement Collectif (PFAC). Le principe de la PFAC est de faire participer le propriétaire d'un bâtiment au financement du réseau d'assainissement, au motif que son existence lui fait faire l'économie de la création ou du redimensionnement d'une installation d'épuration individuelle règlementaire et ce même si le raccordement de ladite construction n'engage pas de frais directs immédiats pour la collectivité (article L.1331-7 du code de la santé publique (CSP). Le montant :
Ainsi, la PFAC est due lorsqu’il y a production ou augmentation de la production d’eaux usées d’un logement. La délibération Communale identifie les cas suivants et définie les montants correspondants :
  • 3 500 € pour un logement neuf raccordé postérieurement à la mise en œuvre du réseau d’assainissement,
  • 2 500 € pour un logement existant avant la construction ou l’extension du réseau de collecte des eaux usées,
  • 1 100 € pour un logement existant ayant réalisé des travaux induisant des eaux usées supplémentaire (extension, division…)
Le montant de la participation est réactualisé chaque année sur la base de l’indice à la consommation.

Les logements exemptés : Sont exemptés de la PFAC, les logements :
  • Raccordés à une installation d’assainissement individuelle,
  • Situé dans les quartiers compris dans un Programme d’Aménagement d’Ensemble (PAE),
  • Compris dans le périmètre d’un Programme Urbain Partenarial (PUP)
  • Compris dans un Périmètre de Taxe Aménagement supérieure à 5 %
Les modalités de paiement La Trésorerie Principale de CUERS assure le recouvrement de la PFAC pour le compte de la Commune.
En cas de difficulté de paiement, un échéancier peut être sollicité auprès du Trésor Public. La demande de paiement de la PFAC est émise à l’entrée en service du branchement à l’assainissement. Il est ainsi considéré que la production d’effluents débute lorsque le logement est raccordé au réseau d’eau potable.
C’est pourquoi la Commune considère que cette condition est remplie lorsque la SEERC a installé le compteur d’eau.


Téléchargement

- FORMULAIRE DE DEMANDE DE RACCORDEMENT

- Délibération n° 2012/06/35 – PARTICIPATION POUR LE FINANCEMENT DE L’AISSAINISSEMENT COLLECTIF en date du 26 juin 2012

- Délibération n° 2013/03/17 – MODIFICATION DE LA DELIBERATION n° 2012/06/35 DU 26 JUIN 2012 RELATIVE A LA PARTICIPATION POUR LE FINANCEMENT DE L’AISSAINISSEMENT COLLECTIF en date du 26 juin 2012

- Délibération n° 2013/06/ – PARTICIPATION FINANCIERE POUR L’AISSAINISSEMENT COLLECTIF « ASSIMILES DOMESTIQUES » en date du 20 juin 2013

L'EAU DU ROBINET BONNE A BOIRE

L'eau du robinet est aujourd'hui le produit alimentaire le plus contrôlé
C’est un aliment indispensable pour l'homme qui doit donc être surveillé attentivement pour que sa consommation ne présente pas de risques sanitaires. Les eaux distribuées en région Paca et destinées à la consommation humaine font l’objet de contrôles sanitaires permanents. Ces contrôles relèvent des missions de l’Agence régionale de santé, plus particulièrement des six délégations territoriales. Elles sont mises en œuvre au service du préfet. Principalement destiné aux collectivités et institutions, un état des lieux sur cette question, réalisé dans le cadre du Plan régional santé environnement 1 (PRSE), permet de faire le point et de mettre en relief les actions entreprises par les délégations territoriales sur le terrain.


L’EAU POTABLE,
UN PRODUIT DU TERROIR

L’eau potable de Cuers provient de deux forages situés au lieu dit « La Foux ». Au fil de son trajet dans la nature, l’eau s’est chargée en sels minéraux et en oligo éléments.

 
Voici ses principales caractéristiques
Magnésium : 17,9 mg par litre
Calcium : 123,5 mg par litre
Fluor : 200 μg par litre
Nitrates : 8,5 mg par litre
Sulfates : 86 mg par litre
Sodium : 6,7 mg par litre
Pesticides : Absence
Dureté : 37,9 ° F

   

Une fois prélevée, elle est traitée par :
-> coagulation : cette étape permet d’amalgamer de très fines particules présentes dans l’eau en formant des «flocons»
-> filtration sur sable : cela permet de retenir tous les «flocons» formés
-> chloration afin de garantir sa qualité bactériologique tout au long des 73 kilomètres de réseau nécessaire pour l’acheminer jusqu’à votre robinet.
Les réservoirs de La Foux permettent de stocker 3 000 m3 d’eau potable et ainsi d’assurer l’approvisionnement en quantité suffisante même en période de pointe.
En 2010, 583 119 m3 soit 583 millions de litres ont été consommés par les habitants, les entreprises et les vacanciers de la seule ville de Cuers.



 
L'EAU POTABLE EST SOUMISE A DES NORMES TRES RIGOUREUSES. De multiples analyses sont effectuées tout au long de son parcours jusqu'au robinet

Analyses de l'Agence Régionale de Santé pour la Ville de Cuers
du 18 décembre 2018 Ecole Jean Jaurès


Analyses de l'Agence Régionale de Santé pour la Ville de Cuers
du 18 décembre 2018 EPCN CUERS


Analyses de l'Agence Régionale de Santé pour la Ville de Cuers
du 18 décembre 2018 La Foux


5 ASTUCES POUR BIEN BOIRE L'EAU DU ROBINET

1. Conservez l’eau au réfrigérateur, pour qu’elle ait un meilleur goût.
2. Protégez l’eau dans une bouteille en verre ou une carafe fermée et consommez-la dans les 24 heures.
3. Nettoyez régulièrement les carafes et les récipients avec de l’eau vinaigrée et du gros sel.
4. Changez régulièrement les glaçons.
5. Utilisez exclusivement l’eau froide du robinet pour cuisiner, car l’eau chaude du cumulus peut contenir des bactéries.

LES BONS REFLEXES

Ne laissez pas couler l’eau :
-> en vous lavant les dents
-> lorsque vous vous savonnez les mains.
Rincez la vaisselle dans un bac plutôt que sous l’eau du robinet.
Choisissez des appareils électroménagers économes et faites les fonctionner pleins.
Entretenez régulièrement les tuyauteries.
Utilisez des robinets économes : les mitigeurs évitent de faire couler l’eau pour obtenir la bonne température.
Choisissez une chasse-d’eau à double niveau.
Privilégiez un système de goutte-à-goutte pour l’arrosage du jardin.
Arrosez le soir en été pour éviter l’évaporation.
 
EVITONS LES FUITES

Eaux de Provence traque les fuites sur le réseau de distribution publique, à vous de traquer celles de votre installation privée.
-> Surveillez régulièrement vos installations.
-> Remplacez les joints usés, les flexibles percés.
-> Réparez les tuyaux qui suintent.
-> Vérifiez le bon fonctionnement de votre chasse d’eau.
-> Fermez le robinet d’alimentation générale, lorsque vous vous absentez plusieurs jours.
-> Utilisez des réducteurs de pression d’eau si nécessaire.
-> Le goutte à goutte d'un robinet = 120 litres d’eau perdue par jour.
-> La fuite d'une chasse-d’eau = 600 litres d’eau perdue par jour.
-> La consommation d’une famille de 4 personnes est comprise entre 120 à 150 litres d’eau par jour.
-> Relevez l’index de votre compteur avant de vous coucher et avant toute utilisation d’eau à votre réveil. Si le chiffre a changé, c’est qu’il y a une fuite sur votre installation privée.




Syndicat Mixte du Bassin versant du Gapeau
- Schéma d'Aménagement
et de Gestion de l'Eau - + d'infos
- Risques d'inondations, restez informés avec mypredict
Lire la documentation